Bandeau

Retour vers la page d'accueil











LOUIS BRAUQUIER, CHRONOLOGIE






    1900 (14 août) : Naissance de Louis Brauquier. Enfance à Marseille et à Saint-Mitre-les-Remparts.
   
    1911-1918: Études secondaires au " Grand Lycée " de Marseille, l'actuel lycée Thiers.
   
    1918: Commis en douane chez Marie Moreau. Rencontre de Gabriel Audisio. Participe à la fondation de la revue La Coupo.
   
    1920: Travaille comme journaliste au Radical.
   
    1921-1923 : Service militaire en Allemagne occupé (Rhénanie).
   
    1922: Et l'au-delà de Suez.
   
    1923: Licence en droit. Prix de poésie Catulle-Mendès.
   
    1924: Passe avec succès le concours du commissariat de la Marine Marchande. Navigue pour le Messageries Maritimes sur les lignes de Méditerranée et sur la ligne d'Extrême-Orient.
   
    1925: Mariage avec Georgette Gauthier.
   
    Membre du personnel des Agences extérieure des Messageries Maritimes, Le Bar d'Escale.
   
    1926-1929 : En poste à Sydney. Retour en France.
   
    1930-1933 : En poste à Nouméa. Navigue un temps détaché comme subrécargue sur le Saint-André faisant le service des Nouvelles-Hébrides.
   
    1931: Eau douce pour navires.
   
    1932: Pythéas. Retour en France.
   
    1934-1939: En poste à Alexandrie avec, en 1937, un intérim de deux mois à Djibouti.
   
    1934-1935: Le Pilote.
   
    1939-1940: Mobilisé comme caporal dans le Génie, puis comme interprète auprès de l'armée anglaise.
   
    1941-1947: En poste à Shanghaï, quatre ans sous l'occupation japonaise.
   
    1941: Liberté des Mers.
   
    1947: Écrits à Shanghai. Retour en France.
   
    1948-1951: En poste à Diégo-Suarez. Retour en France.
   
    1952-1955: En poste à Saïgon, puis Colombo, puis Sydney (deuxième séjour).
   
    Agent général des Messageries Maritimes. Retour en France.
   
    1956: En poste à Alexandrie (deuxième séjour). Expulsion lors de l'expédition franco-anglaise de Suez.
   
    1957-1960: En poste à Sydney (troisième séjour), puis à Nouméa (deuxième séjour).
   
    1960: Retraite. Se retire à Marseille.
   
    1962: Grand Prix Littéraire de Provence.
   
    1963: Membre de l'Académie Ronsard.
   
    1966: Publication de Louis Brauquier poète d'aujourd'hui par Gabriel Audisio chez Seghers.
   
    1970: Feux d'Epaves.
   
    1971: Mort de Georgette Brauquier. Grand Prix de poésie de l'Académie française. Grande Médaille de la ville de Marseille.
   
    1976 (7 septembre) : Meurt d'une congestion cérébrale. Il se rendait à Paris au chevet de son ami Gabriel Audisio, hospitalisé.

   
500








Louis Brauquier par Roger Duchêne
La_Photo